صور الصفحة
PDF
النشر الإلكتروني

+Simples.

C. Tortuosa. ( Ag. syst. p. 98.) Ile de Riou, Arenc, Sault de Maroc; mai et juin.

C. Linum. (Ag. syst. p. 97.) A la Reserve; été.
C. Crassa. (Ag. syst. p. 99.) Marseille, suivant M. Agardh.
C. Ærea. (Ag. syst. p. 100.) Arenc; d'avril à juin.

++ Rameuses.

C. Sericca. (Ag. syst. p. 113.) Partout.

C. Pellucida. ( Ag. syst. p. 120.) Marseille, suivant M. Agardh.

C. Prolifera. (Ag. syst. p. 1.19.) Partout.

C. Repens. (J. Ag. alg. medit, et adr. p. 13.) Marseille, sui: vant M. Agardh.

C. Falcata. (Duby Bot: yall. 981.) Le golfe.

** D'eau douce.

+ Simples.

C. Rivularis. (Lin. syst. 2. p. 270.) Les eaux vives.
C. Floccosa. (DCf. fr. 2. p. 57.) Les caux tranquilles.
C. Vesicata. (Ag. disp. 30.) Dans les fossés.

++ Rameuses.

C. Glomerata. (Lin. syst. nat. 2. p. 721.)

Celle espèce présente quatre variétés ou rentrent toutes les formes qu'elle affecte dans nos environs.

[ocr errors]

v. a. Fluvialis.

Filis intense viridibus longissimis ramosissimis; ramis ramulisque brevibus fasciculatis ; articulis 4-8-diametro longioribus.

Cette variété se trouve dans les ruisseaux; elle est fréquente dans Jarret et dans l'Uveaune; elle atteint deux pieds et plus en longueur; elle est plus ou moins touffue, mais. toujours fort allongée, les rameaux latéraux ne prennent jamais qu’un développement médiocre.

v; b. Fontinalis.

Filis intensè viridibus primariis subdenudatis fasciculatis deinde ramosissimis; ramulis divaricatis irregularibus bis vel trifurcatis primis articulis 6-diametro longioribus ultimis 3-4-plis.

Dans les bassins des fontaines; elle n'excède pas quatre å cinq pouces de longueur.

l'.c. Diffusa.

Filis pallidè viridibus a centro communi egressis è basi ramosissimis approximatis; ramulis conformibus articulis 6-8-diametro longioribus,

Cette variété se rencontre sous les eaux des cascades, ou dans les courants très-rapides.

vi d. Denudata.

Filis intense viridibus primariis plurimis subnudis; ramulis brevibus raris parce remotis secundis divaricatis; articulis 2-8-diametro longioribus.

On la rencontre dans les bassins des fontaines, ou dans les eaux tranquilles en hiver.

C. Crispata. (Roth. cat. 1. p. 178.) Dans les fossés.

C. Pusilla. (Luyngb. tent. p. 149. t. 51.) Parasite, sur le Conferva glomerata, rare.

Hydrodyction (Roth.) H. Ulriculatum. ( Roth. germ. 3. p. 521.) Dans les eaux tranquilles du ruisseau d'Arenc.

Zygnema (Ag.) Z. Nitidum. (Ag. syst. 82.) Dans les fossés aquatiques. Z. Quininum. (Ag. syst. 100.) Dans les fossés aquatiques, Z. Adnatum. (Ag.l.c.) Dans les ruisseaux. Z. Inflatum. (Ag. 1.c.) Dans les fossés.

Z. Lutescens. (Duby Bot. gall. 976.) Dans les eaux tranquilles.

Z. Stellinum. (Ag. syst. 77.) Dans les fossés aquatiques.
Z. Cruciatum. (Ag.l. c.) Dans les fossés.
Z. Pectinatum. (Ag. I. c.) Dans les fossés.

Mougeotia (Ag.)
M. Genuflexa. (Ag. syst. 83.) Dans les fossés.

Sphæroplea (Ag.) S. Annulina. (Ag. syst. 76.) Spheroplethia soleirolii (Duby: Bot, gall. 985.) Montredon

TRIBU XII. RIVULARIÉES.

Rivularia (Ag.)

R. Pisum. (Ag. syst. 25.) Montredon; en été, parasite.

Chetophora (Lyngb.)

Ch. Pisiformis. (Ag. syst. alg. 27.) Dans les fossés et les ruisseaux.

TRIBU XIII. OSCILLATORIÉES.

Oscillatoria (Vauch.)

0. Limosa. (Fl. dan. t. 1549. f. 2.) Sur les murs humides où l'eau suinte.

0. Umbrosa.

0. strato effuso nigro; filis obscurè viridibus; annuli latitudine longitudinem bis æquantibus.

Cette oscillatoire est terrestre, elle croit dans les lieux bumides à l'ombre; elle ne peut se rapprocher que des O. parietina ( Vaucher ) ct O. fusca ( Duby); le diamètre du filament de la nôtre est de 1/100 de millimètre, celui de l'O. parietina est de 1/150 environ; la cloison de cette dernière est à la distance d'un diamètre et l'O. umbrosa ne l'est qu'à un demi-diamètre, en outre elle n'a pas une extrémité globuleuse; elle ne se montre pas seulement en automne ou en hiver mais aussi pendant la belle saison. M. Duby don ne pour synonyme à son O. fusca, celle de Vaucher qui se dé

veloppe dans les eaux tranquilles, mais indépendamment de cette circonstance la phrase du Botanicon gallicum ne convient pas à notre plante.

0. Impura.

0. strato lenni nigro; filis obscurè viridibus; annulis latitudine longitudinem quater aut quinquies oequantibus.

Dans les ornières des chemins où l'eau a séjourné, sur les boues, s'étend une couche verte de peu d'épaisseur , qui, lorsqu'elle est très développée, prend une teinte noire dans le centre. Cette végétation est une oscillatoire, dont les filaments vus séparément sont d'un beau vert, les uns sont droits et les autres courbés. Les filaments dans toute leur longueur ont de 1 1/2 å 2 millimètres de long; ils sont crochus aux deux extrémités; leur diamètre est de 1/150 de millimètres, marqués de quatre à cinq annelures dans la longueur d'un diamètre. Cette oscillatoire parait en novembre et décembre; ses mouvements sont vifs.

0. Antliuria. (Ag. syst. 63.) Dans les seaux de bois souvent inondés. *

Microcoleus. (Desm.)

M. Terrestris. (Desm. cat. pl. om. 7.) Sur la terre un peu humide.

* Il y a beaucoup de confusion parmi les espèces de ce genre; les caractères spécif ques employés par Vaucher sont les plus sûrs : pour les distinguer ; il considère :

1. La grosscur du filament.
2. La distance d'unc cloison à l'autre comparée au diamètre du lilument.
On peut y ajouter :
3. Le milieu où l'espèce se développe.
4. La couleur.
5. Et peut-être la longucur du filament

« السابقةمتابعة »