صور الصفحة
PDF
النشر الإلكتروني

Lemnacées.

Lemna. (Lin.)

L. Trisulca. ( Lin. sp. 1376 ). Saint-Ginier, le long du ruisseau traversant le Jardin des Fleurs , à l'embouchure de l'Huveaune ; M. Blaise, herboriste, fl. en mai. O.

CLASSE TROISIÈME.

PLANTES MONOCOTYLEDONÉES. CRYPTOGAMES.

Fougères.

Ophioglossum. (Sw.) 0. Vulgatum. ( Lin. sp. 1518 ). Dans les prairies de la Capelette , près le moulin à vapeur, en allant aux prés de Montferrond ; M. Blaise , herboriste ; sl. en juin. 4.

11. PLANTES CELLULAIRES

OU

ACOTYLÉDONÉES.

Lichens.

Arthonia. ( Ach.)

A. Swartziana. ( Ach. syn. 5.) Sur l'écorce du Populus alba.

A. Astroidea. ( Ach. syn. 6. ) Sur l'écorce du Pistacia terebinthus.

Lecidea. ( Ach. )

L. Petraea. ( Ach. syn. p. 15.) Patellaria petraea. ( DC.P. fr. 2, p. 348. ) Sur les rochers calcaires.

L. Albo-caerulescens. ( Ach. syn. p. 30.) Sur les rochers calcaires.

Opegrapha. ( Pers. ) 0. Notha. ( DC.fl. fr. 2, p. 310.) var. vulvella. (Duby Bot. gall. 640.) Sur l'écorce des vieux Cyprès.

0. Diaphora. ( Ach. meth. 254. ) Sur l'écorce des Figuiers.

O. Atra. (Pers. in. ust. ann. 7, p. 30, t. 1, f.2, B. b.) var. 0. Schaer.) Sur l'écorce morte des jeunes rameaux de Platane.

Verrucaria.. ( Pers.)

V. Schraderi. ( Ach. meth. 114. ) Sur les rochers calcaires.

V. Calciseda. (DC. f. fr. 2, p. 317.) Sur les rochers calcaires.

V. Epidermidis. (Ach. Lich. univ. p. 276.) Sur l'écorce des rameaux du Celtis australis.

Biatora. ( Friès. )

B. Rupestris. (Friès. Sum. veg. Scand. p. 114. (DC. fl. fr. 2: p. 360. sub Patellaria. ) Sur la pierre calcaire.

Lecanora. ( Ach.)
L. Erythrella.( Ach. syn. 175.) Sur les rochers calcaires.

[ocr errors]

Urceolaria. ( Ach. )

U. Calcaria. ( Ach. Lich. 21.) var. a. concreta. ( Schaer. helv. exsic. p. 476.) Sur les rochers calcaires.

Borrera. (Ach. ) B. Tenella. ( Ach. syn. p. 221.) Sur l'écorce de plusieurs arbres.

Lepra. ( Hall. ) L. Rubens. ( Ach. meth. 6, syn. 331.) L. odorata. (DC.fl. fr. 2, p. 323. ) Sur des troncs d'arbres morts.

[ocr errors]

Champignons.

1. FAM. HYMENOMYCÈTES.

1. Ordre. Agaricini.

Agaricus. (Lin.)

+ Coprinus.

A. Ephemeroides. (Bull. champ. t. 1, 582, f. Les lieux humides, sur les fumiers. Octobre.

A. Picaceus. (Bull. champ. t. 206). Dans les jardins. Octobre.

A. Micaceus. (Bull. champ. t. 246, f. 565). Dans les lieux sablonneux ; il prend volontiers naissance sur de vieilles souches enfouies. En automne.

++ Pratellus.

A. Disseminatus. (Pers. syn. 403). Au pied des vieux troncs. Novembre.

A. Edulis. (Bull, herb. f. 514). Dans les vergers d'Oliviers, le long des sentiers. Novembre.

A. Fascicularis. (Bolt. fung. f. 29). Les lieux couverts. En automne.

+++ Leucosporus. A. Ostreatus. (Jacq. aust. 288). sur le tronc des Peupliers d'Italie que l'on a coupé. Edule.

A. Glandulosus. (Bull. t. 426). Trouvé sur un tronc de Broussonetia papyrifera vivant. En octobre. Edule.

A. Dunalii. (D.C.fl. fr. 2, p. 47). Sur le tronc de vieux Saules. Novembre.

A. Melleus. (Fl. Dan. t. 1013). Sur le tronc des arbres ; au pied des Mûriers. En été.

A. Oreades. (Bolt. t. 151). Sur la terre. Octobre.

A. Deliciosus. (Lin. sp. 1641). Vers le Château-Gombert, sur le penchant de Garlaban, peu abondant; au contraire trèsfréquent vers Saint-Zacharie, paraft en octobre et novembre. Edule.

A. Rosaceus. (Pers. syn. 439). Dans les bois de Chênes verts. En automne.

A. Nudus. (Bull. t. 439). Sur la terre. En octobre.
A. Solitarius. (Bull. t. 48, fr. 593). Sur la terre. Octobre.

A. Pantherinus. (D.C. fl. fr. 5, p. 52). Sur les Chênes verts. Novembre.

Marasmius. (Friès,)
M. Androsaceus. (Friès Epic. 1, p. 385).

var. Olivetorum. (Desmaz). sur les feuilles tombées de l'Olivier. Avril et mai.

var. Ilicis (Cast, herb.) Sur les feuilles sèches et tombées du Chêne vert. Mai. Plus rare.

M. Ramosus.(Cast. herb).Rhizomorpha setiformis.(Roth)!

Pileo subconvexo-plano, margine undulata , lamellis pallidioribus , stipite angulata , fertili erecta , simplice, sed sterili divaricata, tortili ramosa.

Quelque rapprochement qu'on puisse faire de cette espèce avec le Marasmius androsaceus (Friès). Elle s'en distingue par son chapeau plus grand, plane , jaunâtre ; son pédicelle anguleux, droit sur les individus fertiles, et rameux sur ceux qui sont stériles ; rarement il est fertile.

« السابقةمتابعة »